contactdistance.fr : Les centres d’appels marocains se cherchent un second souffle

Le SICCAM, Salon International des Centres de Contacts au Maroc, ouvrira ses portes les 12 et 13 mai 2016 à Casablanca. Pour Mohamed El Ouahdoudi, l’organisateur du salon, cette 13ème édition doit être l’occasion de redonner un nouveau souffle au secteur.

 

Même s’il ne connait plus des taux de croissance à 2 chiffres, le secteur des centres d’appels au Maroc continue de progresser et affiche une croissance enviable de 8,8 % en 2015 (vois ContactDistance).

Le président du SICCAM, Mohamed El Ouahdoudi, confirme cette croissance et va jusqu’à parler de « surchauffe » du secteur. Le Maroc compte 547 centres de contacts référencés et ce sont près de 20 nouveaux sites qui sont crées chaque années actuellement.

Selon Mohamed El Ouahdoudi, si en matière de ressources humaines« les pouvoirs publics ont mis les bouchées doubles pour faciliter les recrutement et la formation, il n’en est pas de même pour les télécoms qui font souffrir les petites structures de centres d’appels et entravent la mise en place d’un marché local de la relation client. »

Pour le président du SICCAM, les acteurs locaux, peuvent être les nouveaux relais de croissance du secteur, à condition de bénéficier d’un environnement technologique favorable. Aujourd’hui, l’avenir du secteur doit nécessairement passer par une nouvelle dynamique inshore/offshore, acteurs locaux et internationaux.

Le SICCAM signale enfin le vieillissement du parc technologique, présenté comme une opportunité pour les acteurs internationaux, puisqu’il pourrait conduire à une nouvelle vague d’investissements technologiques.

Source : http://www.contactdistance.fr/2016/04/26/les-centres-dappels-marocains-se-cherchent-un-second-souffle/