La majorité des plaintes enregistrées en 2016 concernent le secteur des Télécoms

 
 
 
Visité 36.635 fois en 2016, le portail dédié aux consommateurs a enregistré une hausse de 31,6% par rapport à 2015 d'après les données dévoilées, ce lundi 13 mars, par le ministère de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique à l'occasion de la 7ème édition des journées nationales du consommateur.

Ainsi, 481 réclamations recevables ont été enregistrées en 2016, soit 90,11% de plus qu'en 2015. D'ailleurs, 66% des réclamations sont de nature relationnelle.
A noter aussi que la majorité des plaintes enregistrées lors de l'année écoulée concernent les secteurs des télécommunications (20%) et du commerce (18%). Quant au secteur de l'habitat ainsi que celui de l'agroalimentaire, ils viennent en 3ème position avec 13%.

Le ministère indique que les principaux motifs de réclamations pour le secteur des télécommunications concernent notamment l'interdiction des appels VoIP, la difficulté de résiliation des contrats d'abonnements avec les opérateurs télécoms, les messages publicitaires non désirables reçus sur les téléphones portables des abonnés, le changement des conditions et des tarifs d'abonnement par le fournisseur sans aviser les abonnés, les réclamations liées au débit de connexion faible par rapport au débit annoncé dans le contrat ou encore la non réactivité des services après-vente des opérateurs télécoms.

Au niveau du secteur du commerce, la majorité des plaintes a concerné les pratiques commerciales, notamment les ventes à distance, en particulier les produits de contrefaçon, les produits non identiques aux images et descriptions fournies sur le site, le non remboursement après retour du produit, le retard ou absence de livraison et le manque d'information sur les délais de livraison ainsi que l'impossibilité d'exercer le droit de rétractation.

Pour rappel, le portail www.khidmat-almostahlik.ma a été mis en place en 2013 par le ministère l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique suite à l'adoption de la loi N° 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur. Ledit portail propose au consommateur un formulaire de saisie des plaintes. Celles-ci sont soit de nature réglementaire soit relationnelle. La réclamation réglementaire porte sur le non-respect des exigences réglementaires. Elle est orientée vers l'administration ou l'institution concernée. Quant à la réclamation relationnelle, elle concerne les conflits entre un consommateur et un fournisseur de produits ou un prestataire de services. Cette plainte est orientée vers une association de protection du consommateur.